jeudi 19 octobre 2017

Circuler et stationner à Carennac

Hier soir à Carennac, réunion de concertation sur les affaires de stationnement qui, malgré une publicité très discrète, a attiré la plupart des habitants, y compris les restaurateurs qui ne peuvent normalement pas quitter leur affaire en début de soirée. La salle du conseil municipal était pleine, et bien du monde écoutait depuis la cour.
Dans son introduction, le maire Georges Laboudie, assisté de l'adjudant de gendarmerie Bayrou (de Vayrac) a indiqué que la commune voulait évaluer le résultat de l'expérimentation de l'été dernier (interdisant le stationnement entre la Petite vigne et le Fénelon). 
Les commentaires sur le test ont été assez négatifs: «moins de voitures sont garées, plus les autres véhicules peuvent accélérer, mettant en danger les piétons." L'interdiction n'était pas bien respectée.
La réunion s'est alors étendue à l'ensemble des questions de circulation, et a été l'occasion de dresser une liste des points noirs avec de bonnes contributions de la salle (entre autres MM. Boudriaux, Martin Garrin, Lavergne).
Quelques nouveaux thèmes que j'ai noté pour vous:
- pour rendre le parking en face du Vieux Quercy plus rentable, les panneaux pointant vers les parkings gratuits ont été supprimés , les restaurants se plaignent que les clients soient rebutés par le supplément de 3 euros pour déjeuner à Carennac;
- les poids lourds et les camping-cars constituent un danger croissant, les conducteurs étant guidés vers le village par GPS, et traversent par les plus petites rues où ils sont souvent coincés et ne peuvent sortir sans grands tracas et pollution;
- les autocars du camp de vacances de Mézels (et d'autres véhicules larges) traversent désormais le pont du Médéric et causent régulièrement des dégâts aux maisons adjacentes;
- l'avenue principale (après le Vieux Quercy) reste  un danger du fait de la vitesse des camions, malgré les ralentisseurs. Le problème sera exacerbé à la ré-ouverture du pont suspendu;
- les bénéficiaires du parking réservé aux agences (mairie, PAH, OT, etc)  ne s'y garent pas, donc ils restent vides ou sont utilisés illégalement.

Suggestion générale émise:  qu'un petit comité soit constitué pour examiner les propositions qui pourraient être faites par une société de conseil, avant discussion et vote au conseil municipal. Vous pouvez utiliser le caractère interactif du blog pour compléter ou corriger ces notes de séance (Ch. Montin).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire